Papa et l’arrivée d’un nouveau-né

petit-crumble-enfants-parents-dos

LA COUVADE DU PAPA

Votre compagne vous annonce sa grossesse : Félicitation ! Dans 9 mois vous serez un papa, cependant un long chemin vous attend, chemin rempli de doute, d’angoisse mais aussi de plein de joie

Le rôle de papa pendant la grossesse ne se limite pas à assouvir les envies insolites de votre compagne ou à une arrivée en trombe en maternité.

Il arrive que lorsque leur conjointe est enceinte, certains futurs papas éprouvent eux aussi, des symptômes de grossesse involontaires et similaires à celle de leurs compagnes. Ils peuvent exprimer des envies alimentaires particulières, prendre du poids ou exprimer stress, angoisses et des peurs incontrôlables. Ces futurs pères sont bouleversés psychologiquement par la grossesse de leurs conjointes. Le syndrome appelé « la couvade du papa » serait assez répandu. D’après certaines recherches scientifiques, les causes de ce syndrome seraient assez nombreuses. Par exemple, un changement hormonal ou une volonté du père de s’impliquer physiquement dans la grossesse de sa compagne pour ne pas se sentir exclu. Cela peut être aussi une façon d’exprimer leurs craintes et leurs angoisses dans cette période transitoire de la grossesse.

Les symptômes du syndrome de la couvade sont très variés, ils peuvent être physiques ou psychologiques. En général, ils apparaissent au premier trimestre, disparaissent en grande partie au deuxième, pour revenir plus intensément au troisième trimestre et disparaître à la naissance du bébé ou peu de temps après.

Les symptômes physiques les plus fréquents sont liés à des troubles digestifs tels que des nausées, des vomissements, des brûlures d’estomac, un changement d’appétit avec une prise de poids, des envies alimentaires, parfois des douleurs abdominales ou dentaires. Les symptômes psychologiques peuvent nuire à leur bien-être, les futurs papas peuvent souffrir de sautes d’humeur, de nervosité, d’irritabilité et de problèmes de concentration.

Pour que le futur père vive mieux ce passage difficile, plusieurs actions peuvent être mise ne place pour atténuer les symptômes. En premier lieu, comme la future maman :

  • Au niveau alimentaire : Tout comme la future maman, favoriser de bonnes habitudes de vie, limitez au maximum, les aliments trop gras ou trop sucrés, évitez de grignoter et diversifiez votre alimentation : fruits et légumes de saison, boire suffisamment de l’eau
  • Reposez-vous suffisamment et n’oubliez l’exercice au grand air, profitez de faire de grandes balades dans la nature si l’état de votre compagne le permet.
  • Discutez régulièrement avec votre compagne de vos émotions et de vos états d’âmes, rien de mieux pour se rapprocher dans le couple. Etablissez le contact avec votre bébé, en caressant le ventre de vôtre conjointe et en parlant au bébé régulièrement
  • Pour diminuer vos angoisses et dissiper vos inquiétudes, vous pouvez poser vos questions à la sage-femme, pendant l’entretien prénatal où les papas sont les bienvenus. Renseignez-vous auprès de différentes sources d’informations pour vous rassurer. Parlez avec vos amis papas, allez sur des forums ou des sites spécialisés.

Impliquez-vous dans le suivi de grossesse, allez aux rendez-vous médicaux et aux échographies (découvrir de visu votre bébé), participez aux cours prénataux.

Vous trouvez ci-dessous quelques conseils pratiques pour investir au mieux la grossesse de votre conjointe :

LA VIE QUOTIDIENNE

Les repas, le repos

Si votre compagne a besoin d’un régime spécifique, plus de viandes, de poissons ou de fromage crus, adoptez aussi son régime particulier, cela évitera de manger devant elle, des mets qui lui sont interdits. Elle vous en sera reconnaissante. Pareil pour l’alcool, il existe de la bière sans alcool… En début de grossesse, votre compagne peut avoir plus envie de dormir, faites comme elle lorsque vous le pouvez, appréciez ces moments de détente. Effet bonne mine garantie !

Les courses

Une femme enceinte doit éviter de porter des charges lourde, surtout si la grossesse est potentiellement à risque. Vous pouvez prendre l’initiative de faire les courses. Vous partagerez ainsi la fameuse charge mentale, car cela nécessite une réflexion en amont pour acheter ce qui est nécessaire pour la vie quotidienne à la maison, nourriture, produits de toilette et ménagers… LA GROSSESSE

Le suivi de grossesse

Les visites mensuelles sont essentielles pour contrôler le bon déroulement de la grossesse. Votre présence est importante pour votre conjointe, et elle renforce les liens et la complicité au sein du couple. De plus vous pourrez poser les questions qui vous turlupinent aux professionnels de santé. C’est souvent lors de la première échographie, lorsque on entend les battements cardiaques, que l’on réalise que le bébé est là et que l’on va devenir papa.

Participer aux cours de préparation à la naissance

Il existe de nombreux types de préparation à la naissance et les papas peuvent y participer. Vous pouvez choisir ensemble quel type vous souhaitez. Vous comprendrez le vécu de votre conjointe lors de l’accouchement et vous pourrez participer activement en aidant votre compagne le jour J.

AUTOUR DE LA GROSSESSE

Préparer la chambre de bébé

Vous pouvez choisir ensemble la décoration de la chambre de bébé : les meubles, les couleurs etc. … C’est un moment de s projection dans le futur avec votre e bébé et. En revanche, pour les travaux de peintures les faire bien en amont de l’arrivée de bébé et éviter les peintures toxiques. Seul papa peut faire les gros travaux, faites-vous aider par la famille ou des amis.

Les tâches administratives

Choisir la maternité ensemble, déclarer la grossesse, déclarer la grossesse à la sécu et à la CAF, chercher un mode de garde pour bébé, planifier les rendezvous médicaux. Il y a de nombreuses tâches administratives ennuyeuses mais obligatoires à faire.

Organiser le jour J

Prévoir votre absence au travail avec votre employeur, pour assister le jour J à la naissance de votre enfant.

Organiser votre présence en salle d’accouchement, c’est à dire préparer le nécessaire pour immortaliser l’arrivée de votre enfant. Un appareil photo, le chargeur de téléphone pour éviter la panne de batterie. N’oubliez le brumisateur pour hydrater votre compagne, de quoi manger et boire pour vous…

EN SALLE DE NAISSANCE

Désormais les papas sont les bienvenus en salle de naissance, la meilleure place reste à la tête de maman pour la soutenir, l’aider à la respiration, lui parler de façon douce. Les papas sont souvent les premiers à s’occuper du nouveau-né avec la sage-femme ou la puéricultrice lors du premier examen. Ils peuvent couper le cordon ombilical ou regarder l’expulsion du bébé Le papa peut sortir de la salle s’il se sent mal, et oui ça peut arriver.

De plus l’instinct paternel, c’est à dire le lien d’attachement sera éveillé plus rapidement si le papa participe activement à l’arrivée de son bébé.

APRES LA NAISSANCE

Votre enfant est enfin là ! La cellule familiale se transforme et le papa va devoir trouver sa place entre maman et bébé. A la maternité le papa peut rester avec sa famille. Il est le bienvenu en nurserie et en suite de couches. Il pourra donner le bain, changer le bébé, gazouiller avec le bébé. Il trouvera sa place même si maman donne le sein.

CONGE PATERNITE

Le papa dispose de 14 jours de congé pour la naissance de son enfant. Il prend 3 jours au moment de l’accouchement puis il a 11 jours de congé paternité qu’il pourra prendre dans les 4 mois qui suivent la naissance.

Grâce à ce congé, le père pourra s’installer au mieux dans son rôle de papa.

Catégorie

Tags

Partager cet article sur

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Retour haut de page